mars 19, 2021
Achat immobilier

Où acheter un bien immobilier ?

Les sites Internet de petites annonces reste le moyen privilégié des Français pour rechercher leurs biens immobiliers. Très pratique, ces sites offrent à chacun l’accès à un catalogue de biens à vendre, avec à chaque fois, une fiche détaillée et des photos du logement.

Mais pour une recherche plus optimale, il est important d’entretenir un contact téléphonique ou physique, régulier, avec les agences immobilières. Notez bien que ce sera essentiellement à vous de faire les démarches en appelant les agences immobilières dès que vous trouvez un bien qui peut vous correspondre. Malgré ce que beaucoup promettent, il est très rare de rencontrer des agents immobiliers capables de vous rappeler quand ils rentrent un bien fait pour nous. Très largement sollicité, par le nombre de mandats à rentrer ou par les coups de téléphone des nouveaux acquéreurs, ils ont finalement très peu de temps à consacrer à chaque projet. C’est pourquoi ils n’ont pas véritablement la fonction d’un mandataire de recherche.

Lire également : Conseils pour réussir l’achat de son logement

Dans votre prospection, n’oubliez pas les études notariales. En voyant passer de nombreuses successions et donations, les notaires sont bien placés pour vous proposer des biens qui n’existent pas encore en agence. Leurs honoraires sont bien souvent réduits par rapport à ceux des agences immobilières. Pour autant, ils ont le devoir de vous apporter informations et conseils.

Beaucoup moins connu du grand public, il existe d’autres moyens de trouver un bien immobilier, à des prix parfois très intéressants.

A voir aussi : A quel moment souscrire à son assurance habitation lors de l'achat d'un bien immobilier ?

Les ventes aux enchères immobilières ou ventes par adjudication

Commençons par le cas des ventes aux enchères immobilières, qui se tiennent dans l’enceinte des tribunaux de grande instance ou à la chambre des notaires. Particuliers et professionnels se retrouvent au cours de séances ou d’audiences périodiques, appelés « des criées ». Ces ventes sont aussi appelées « ventes à la bougie » car après l’annonce, par le président de séance, de la mise à prix et du montant des frais annexes, une petite mèche est allumée marquant le début des enchères. L’adjudication est prononcée en faveur du dernier enchérisseur quand deux mèches se sont éteintes consécutivement est sans nouvelles enchères survenues durant leurs combustions.

Pendant 10 jours, une surenchère égale à 10 % de la valeur de l’adjudication peut être demandée par n’importe qui. Le logement est alors remis en vente avec, comme nouvelle mise à prix, le prix majoré. Si dans ce délai, aucune surenchère n’est faite, alors la vente est adjugée et l’adjudicataire doit à leur payer le montant du bien acquis en plus des frais d’honoraires.

Les ventes judiciaires

Les ventes judiciaires ont lieu dans les tribunaux de grande instance et sont ouvertes au public. Il s’agit ici de mettre en vente des biens qui ont fait l’objet de saisie ou dans le cas de certaines successions. À ce titre, il faut savoir que les héritiers peuvent retirer le bien à tout moment s’il pense que le prix demandé n’est pas conforme à leurs attentes. Pour connaître les dates de ces ventes, il faudra vous renseigner auprès du palais de justice ou dans les journaux d’annonces légales. Vous pourrez alors découvrir le descriptif du bien vendu, le prix de départ, quelles sont les modalités pour faire la visite du bien ou encore les coordonnées de l’avocat en charge de la vente.

Pour participer à cette enchère, vous avez l’obligation d’être représentés par un avocat inscrit au barreau du tribunal se tiendra la vente immobilière. Il sera ensuite chargé de réaliser les formalités afin d’assurer le transfert de propriété du bien. Il n’y a généralement aucun frais de notaire à prévoir.

La vente notariale interactive

Encore moins connu, il existe un système de vente aux enchères en ligne via un site Internet, qui se transforme pour l’occasion en salle de vente virtuelle, comme par exemple www.immobilier.notaires.fr. Comme pour toutes les autres ventes aux enchères, les biens immobiliers sont présentés, au préalable, dans la presse sous forme de publicité. L’avantage de ce système est de pouvoir ajuster les offres en temps réel et de pouvoir clôturer la vente à une date et une heure précisée pour chacun des biens vendus. Cela rappelle quelque peu le système aujourd’hui bien connu des ventes privées notamment dans les grandes enseignes vestimentaires.

Le viager

Enfin, il reste encore une forme d’achat immobilier qu’on appelle viager. C’est une vente un peu particulière où l’on verse une somme au vendeur ainsi qu’une rente viagère pour que ce dernier puisse continuer à y habiter. Il peut prendre plusieurs formes : ainsi une personne âgée peut mettre en vente sont bien et réclamer uniquement une rente viagère. C’est le cas où la personne souhaite continuer habiter dans son logement. Il est aussi possible d’acheter un viager libre de tout droit d’occupation. Cette fois l’acheteur verse chaque mois ou chaque trimestre une rente au vendeur tant que ce dernier est vivant. Dans la plupart des cas le vendeur demande le versement d’d’un capital qu’on appelle « le bouquet ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

commodo velit, dictum risus. mi, venenatis, facilisis