Quelles sont les différentes étapes de la construction d’une maison ?

construction maison

Se lancer dans la construction d’une maison est une entreprise de longue haleine. En effet, cela requiert des démarches administratives, de l’organisation et des ressources financières assez conséquentes du fait de la cherté des matériaux de construction. Il est utile de se poser de nombreuses questions sur le déroulement du processus de construction notamment sur les formalités à respecter préalablement au lancement du chantier de construction puis sur le chantier proprement dit notamment le gros œuvre et le second œuvre.

Ce qu’il faut faire avant de lancer le chantier de construction

Avant de se lancer dans un projet de construction, il est utile d’évaluer le budget que cela va nécessiter. Il faut déterminer sa capacité d’emprunt en tenant compte de votre apport personnel et de votre situation d’endettement au moment de l’emprunt. A ce niveau pour évaluer correctement le budget nécessaire à la réalisation du projet vous aurez besoin de contacter l’architecte ou l’entrepreneur afin qu’ils vous établissent un devis estimatif une fois que vous disposerez de votre plan de construction. Il faudra ensuite penser au terrain, il faudra veiller à ce qu’il soit apte à accueillir une construction et qu’il soit viabilisé (canalisations, conduites de gaz et alimentation en électricité). Pour vous en assurer demandez un certificat d’urbanisme délivré par la municipalité.

Une fois le terrain choisi, il faudra penser à retenir le constructeur ; il devra être mesure de répondre à vos questions et d’établir un devis détaillé à partir du plan de construction que vous allez concevoir avec l’architecte. Avant de vous lancer, il vous faudra vous engager dans des démarches administratives qui vous permettront d’obtenir un permis de construire, il est obligatoire. Votre demande devra comporter le plan détaillé de la maison et être conforme aux attentes des services de l’urbanisme. Il est enfin important de souscrire à des assurances construction ; elles relèvent du maître d’ouvrage.

Le gros œuvre

Une fois que vous avez acheté votre terrain et obtenu le permis de construire, vous pouvez attaquer votre chantier. Les travaux du gros œuvre sont très importants car ils déterminent la solidité et la stabilité de votre construction. Il est recommandé vu le caractère crucial de cette étape de faire appel à des professionnels aguerris. Le gros œuvre commence par les fondations qui vont supporter la charge de la maison. Il existe trois types de fondations : les fondations superficielles, les fondations semi-profondes et les fondations profondes. Après les fondations, il faut songer à l’assainissement. Si un réseau d’égout est disponible, il faudra s’y rattacher ; à défaut il faudra prévoir une fosse septique.

Une fois les fondations et les soubassements achevés, il faudra procéder à l’érection des murs et la construction des linteaux. Il existe plusieurs types de matériaux pour construire les murs notamment les briques, la pierre, les parpaings, le bois etc. La maison sortie de terre, la prochaine étape consiste à poser la charpente de la toiture. Il existe plusieurs types de matériaux pour composer les tuiles de la toiture : le béton, la terre cuite, l’ardoise, shingles etc.). Le gros œuvre est dit achevé lorsque la maison est à l’abri des intempéries (pluie et vents) grâce à la toiture et aux portes et fenêtres.

Le second œuvre

Le second œuvre implique plusieurs corps de métiers et renvoie à toutes les opérations qui permettent d’améliorer l’habitabilité et le confort de la maison. Le second œuvre débute généralement par les travaux d’isolation thermique. Puis le plombier-chauffagiste entre en scène  pour raccorder la maison au réseau d’alimentation en eau. Il procède à l’installation du compteur d’eau, des canalisations ainsi que les tuyaux d’évacuation des eaux. C’est aussi lui qui installe les sanitaires et le chauffage de la maison.

L’électricien quant à lui assure l’installation électrique de la maison : le tableau électrique, le réseau des fils électriques ainsi que les prises électriques qui vont alimenter la maison en courant. Si la menuiserie extérieure est considérée comme faisant partie du gros œuvre, la menuiserie intérieure elle, relève du second œuvre. Le menuisier va poser les portes intérieures, la rampe de l’escalier etc. Le second œuvre est bouclé avec les travaux de finition telle que la peinture qui apportent une touche d’esthétisme à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *