Conception d’une cuisine aménagée : Qu’est que le triangle d’activité ?

cuisine moderne

S’il y a bien un terme qui revient sans cesse dans l’aménagement d’une cuisine, c’est bien le triangle d’activité. Il est considéré comme la base pour la conception d’une cuisine pratique, ergonomique ou encore fonctionnelle. En effet, qu’importe le style que vous souhaitez donner à votre cuisine, vous devez au préalable étudier son triangle d’activité. Voici ce que vous devez savoir sur ce dernier.

Le point central des activités de votre cuisine

Quelques exemples de triangles d’activités selon les formes de cuisine

Le triangle d’activité est un triangle imaginaire entre les points essentiels de votre cuisine et dans lequel vous circulerez. Il organise votre cuisine de façon à vous éviter d’aller de gauche à droite lorsque vous faites vos repas. Pour ce faire, les professionnels considèrent trois points essentiels dans une cuisine.

A voir aussi : Quelles astuces pour réduire vos frais d'électricité ?

  • Les plaques chauffantes et le four : regroupés dans la zone où s’effectue la cuisson des repas. Elle est encore appelée zone chaude.
  • Les placards à denrée et le réfrigérateur : regroupés dans la zone où sont stockés les vivres ou les denrées. Elle est encore appelée zone froide.
  • L’évier et le lave-vaisselle : rassemblés dans la zone où s’effectue le lavage. Elle est encore appelée zone d’eau ou zone de lavage.

Qu’importe que votre cuisine soit fermée, ouverte ou semi-ouverte et qu’importe sa superficie, elle doit inclure ces zones. Grâce à ces dernières, vous disposerez d’un triangle d’activité pratique qui rendra plus aisés vos déplacements. Vos tâches courantes sont ainsi plus faciles à réaliser.

Notez qu’avec l’évolution des aménagements de cuisines, aux trois zones citées ci-dessus, s’ajoutent d’autres zones telles que la zone repas.

A découvrir également : Béton bouchardé, le choix d'un béton décoratif et pratique pour vos sols

La forme du triangle d’activité

La forme du triangle d’activité peut varier selon la disposition des éléments de votre cuisine.

  • Cuisine en L : si votre cuisine est en forme de « L », alors le triangle d’activité sera de même, c’est-à-dire plat. Le plan de travail se retrouve donc en longueur d’un seul côté et offre un environnement fonctionnel. L’avantage de ce triangle est qu’il limite les allers-retours. L’espace de circulation dans ce cas n’est pas vraiment d’une grande importance, mais la zone de cuisson est très souvent au centre du plan de travail. Dans les petites cuisines, on peut aussi envisager un évier d’installer une évier d’angle comme on en trouve ici.
  • Cuisine en U : pour une cuisine en forme de « U », le triangle d’activité peut être isocèle ou équilatéral. Les gestes pénibles sont également limités avec ce triangle puisque les éléments nécessaires sont à portée de main. Quant à l’espace de circulation, il est conseillé qu’il soit de 90 cm.
  • Cuisine en double L ou en parallèle : avec une cuisine en double L, les zones essentielles se retrouvent sur deux murs. On dispose donc de deux plans de travail qui sont disposés l’un face à l’autre. Ce type de cuisine dispose souvent d’une ouverture sur la salle à manger. Son triangle d’activité est aussi très pratique.

Outre cela, on distingue aussi la cuisine en I qui dispose des mêmes caractéristiques que la cuisine en double L. Il dispose également d’un plan de travail linéaire.

L’optimisation du triangle d’activité

triangle d'activité cuisine
Une cuisine où le triangle d’activité n’est pas optimal

Pour mieux optimiser votre triangle d’activité, vous devez veiller à ce que la distance entre les trois zones soit la plus égale possible. Pour vous éviter de longs déplacements, il est préférable que la distance soit aussi courte. Pour la disposition, il est naturellement recommandé de mettre le lave-vaisselle à côté de l’évier dans la zone froide. Aussi, le four devrait être placé sous la plaque de cuisson.

Optimiser le triangle d’activité passe aussi par l’optimisation des zones essentielles. Pour la zone réservée au stockage des denrées alimentaires, pensez à mettre un espace de rangement à côté du réfrigérateur. Cet espace servira à ranger vos courses et à les garder à portée de mains.

Pour la zone de cuisson, il serait préférable d’avoir le plan de travail à hauteur des yeux. Si vous disposez d’un four, il peut être installé sur une colonne qui sera positionnée dans le prolongement du plan de travail. Prévoyez-y en plus un espace pour ranger vos casseroles et ustensiles. Quant à la zone de lavage, il est conseillé d’y intégrer une poubelle. Ceci vous permettra de directement jeter les restes de nourriture à la poubelle avant de les passer au lave-vaisselle.

Si votre cuisine dispose d’un coin repas, prenez ce dernier en compte afin de ne pas vous encombrer le passage. Il est conseillé de prévoir un espace d’au moins 90 cm autour des chaises pour faciliter la circulation dans la salle.

Vous l’aurez donc compris, une cuisine bien aménagée est une cuisine dont le triangle d’activité est optimisé.

Attention ! Vidéo en anglais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *