Comment rénover votre parquet ?

vieux parquet

Le parquet est un revêtement de sol qui participe au confort et à l’embellissement de la maison ; la principale matière à partir de laquelle est fabriqué le parquet est le bois, souvent prisé pour ses vertus physiques et ses propriétés thermiques. Avec l’usure du temps, votre parquet peut s’abîmer. Un parquet ancien peut présenter plusieurs défauts : des rayures, des trous dus à des vers ou d’autres insectes, des lames incurvées n’offrant plus au parquet une surface plane etc. Une bonne rénovation est souvent utile pour redonner une nouvelle vie à un parquet qui a perdu de son éclat. Notez toutefois que tous les types de parquet ne peuvent pas être rénovés notamment les parquets stratifiés ou présentant des lames fines. Vous trouverez ici quelques conseils qui vous aideront à rénover vous-même votre parquet.

Rénover son parquet : comment s’y prendre ?

Il faudra d’abord vider la pièce de tous les meubles et tapis et nettoyer le sol. Pensez à passer l’aspirateur. Réparer les fissures du parquet et boucher les trous notamment en utilisant du mastic. Resserrer les lames qui ont pu s’écarter avec le temps avec de petits morceaux de bois que vous allez glisser entre les lames. Si le parquet est trop abîmé par endroits, pensez à changer les lames affectées. La prochaine étape de la rénovation du parquet abîmé consistera au ponçage. Le principal objectif est d’éliminer toutes les impuretés notamment le vieux vernis et le dépôt poussiéreux qui s’est accumulé avec le temps. Le ponçage permet d’obtenir une surface bien plane et débarrassée  de toutes aspérités. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un papier abrasif ou d’une ponceuse à parquet que l’on peut louer dans les magasins. Commencez le ponçage par les bords et avancez progressivement vers l’intérieur.

Quelles sont les différentes finitions pour un parquet ?

Il existe trois types de finitions pour le parquet : le parquet huilé, le parquet verni et le parquet ciré.  En appliquant de l’huile au parquet, on obtient une finition résistante qui revêt le bois d’une touche traditionnelle. Le choix de ce type finition est irréversible une fois que l’huile a pénétré le bois. Le parquet vernis ou vitrifié est une solution économique et résistante ; en revanche c’est une finition moins belle que l’huile ou la cire. Le parquet ciré est la finition la mieux aboutie esthétiquement parlant, il est cependant très sensible à l’eau et plus difficile à entretenir.

L’entretien après rénovation

Pour un parquet huilé, il faudra utiliser un savon spécial qui nettoiera le bois et le nourrira. Pour le parquet verni, il faudra privilégier des produits métallisant que l’on peut passer à la serpillière. Pour le parquet ciré, il faudra vous équiper d’une cireuse-lustreuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *